A la Lueur du Lampadaire !

Le hibou ésotérique et l'oeuf-mystère en 12 Plumes !

Asphodèle n'ayant pas eu le temps - ou le Kourage ? - de placer ses mots en K dans les Plumes number 12, je me les impose de moi-même. Donc les mots sont les suivants :
silence, secret, regard, brume, cacher, dessert, chambre, hibou, ésotérique, résoudre, gomme, oeuf, intrigue, divin, oppressant, baigner, magie et : luire, langueur, lanterne puis : kyrielle, kraft, kit.

Le thème était le mystère lors de la collecte des mots mais mon thème découle de la remarque d'Asphodèle en commentaire ! En deux heures et 16 minutes ! Et voilà le titre !

 

Le hibou ésotérique et l'oeuf-mystère.

 

  

hibou.jpg
 Depuis ulule.com (1)

 

 

 

Le hibou hulule. Puis baille. Une langueur s'empare de lui. Que faire de toute la nuit ? Les souris sont, certes, sorties de leur tanière à la recherche de quelques graines parmi les hautes herbes. L'idée lui met l'eau au bec. Mais voilà, ce soir, il a un poil dans les serres ! Même le paysage d'oliveraies encastrées dans une vallée en U avec vue sur le cimetière depuis sa branche l'agace !


Et crénom ! Voilà encore ces chacals ! Depuis trois nuits ou plus, ils arrivent dans la vallée en hurlant à la mort, en riant à gorge déployée et gueulant à tue-tête ! Quel boucan infernal ! Mais pourquoi ils descendent de leur montagne, eux ?


Il s'efforce de supporter ces... Ah, s'il avait pu avoir une chambre insonorisée, tel un humain, pour s'y retirer au calme ! Tiens, il se décide de faire un tour de vol : il s'ébouriffe les douzes plumes brunes et décolle à tire-d'aile, vers la vieille ruine de maison à colombages à quelques mètres plus loin. Le silence campagnard règne dans cette ruine, soit des grincements de souris ou lézards ou grillons - décidément, il faut qu'il aille se sustenter !

 

Il glisse entre deux planches suffisamment disjointes. Une large salle en mezzannine au plancher vermoulu l'accueille avec chaleur, baignée dans la douce lumière de l'âtre d'où la lune filtre par les meurtrières conséquentes à la ruine. Il se pose sur une table où un livre couleur kraft est resté ouvert près d'un kit d'écriture à l'ancienne. Clignant, il fixa le regard sur le secret de ses pages qu'il tentait de résoudre ; en vain. Pas si vainement que ça puisque la réponse se trouve aux pages suivantes qu'il ne peut malheureusement pas tourner vu qu'il n'est qu'animal. Il en laisse obligatoirement le soin au vent qui, tel un garnement, s'en acquitte au gré de ses humeurs volages.


Il se penche un peu plus afin d'examiner ces signes ésotériques. Pas de magie dans tout cela, il le comprend que trop bien sans savoir l'exprimer. Sans hululer !


Soudain un cliquetis métallique déchire l'air. Si bref, répétitif aussi, qu'il monte d'un cran l'intrigue. Soupirant car l'hibou déteste être dérangé durant une lecture à la lueur de la lanterne lunaire, il se force à chercher le coupable.


C'est un oeuf qui git au sol, nouvellement tombé car l'hibou n'avait rien remarqué d'inhabituel lors de ses tournées précédentes. Celui-ci passe en revue toutes les places plausibles que cache la maison où un nid aurait pu se loger.


Le bruit recommence : un, deux, trois fois. En dedans de la coquille. (2)

 

Quel genre d'oiseau éclosera de cet oeuf ? Si c'est un pigeon ou tout autre volatile s'y rapportant, il pourra sûrement le gober tout rond. Un hors-d'oeuvre hors du commun ! Ou bien il résistera quelques jours, le temps que l'oisillon se "dodufie" un petit peu... Et que prendra-t-il pour le dessert ?

 

Il pourrait peut-être faire une razzia dans cette kyrielle de chauve-souris accrochées en masse à la charpente de la maison. Quel ridicule que d'avoir la tête en bas ! Une condition oppressante pour le cerveau : c'est pour ça qu'elles l'ont si petit ! La nature ou le divin sait bien faire ! Pour son avis de hibou, il ajouterait un coup de gomme à toute cette espèce mixte...

 

Dérangé encore une fois, il siffla de colère en observant un trait rectangulaire luire au rez-de-chaussée accompagné d'une brume bleuâtre s'échappant. Il s'envole, preste, l'oeuf entre les serres. Il découvrira le mystère de l'oeuf tout seul : il est assez abscons pour ça !

 

- Ah non, alors ! Encore cet oiseau de malheur ? Mais comment y fait pour s'échapper du labo ?

 

 

 

 

(1) franchement, je chercherais un bon jeu de mot que j'en trouverais pas un comme çui-là ! Bon, c'est un site (+ un blog) qui finance des projets créatifs (audio-visuels, papier ou techno) interactivement avec les Ululers : bref, des petites choses qui deviendront grandes ! A aller voir Absolument !

(2) Ma soeur imagine que l'oeuf tente de se déplacer !

(note) Le paysage, la maison et le décor ; le hibou, les chacals et autres bestioles sont vrais ; le reste = mystère !

 

 



14/08/2013
32 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres