A la Lueur du Lampadaire !

Photographier Tokyo...

 

...en cherchant Istanbul, je tombe pour Tokyo ! (Puis New-York, mais ça c'est une autre histoire... quoique...) Oui, je sais, c'est pas la porte à côté et non, je ne voyage pas tant ! Et c'est une drôle de trajectoire !

 

Mais là c'est de livres d'images dont je parle. De photographies. Superbement titré : La lumière de Tokyo. Et de mes villes préférées...

 

 

Tokyo est donc traité selon la lumière qui règne en son royaume urbain. Une lumière difficle à fixer sur une photo tant elle est volatile : à chaque instant elle change sa couleur. Le photographe, Jean-Michel Berts, travaille alors qu'en noir et blanc.

 

Beaux immeubles, architecture audacieuse, des paysages et parcs urbains à couper le souffle. C'est ainsi que Tokyo semble être une belle ville. D'après ces photos-là ! La lumière, qui est le principal sujet, ne fait qu'embellir le mobilier architectural de Tokyo. Dans le traitement photographique N&B choisi. Si ce dernier était en couleur, la vraie reine de ce livre serait la lumière uniquement, les batiments la sublimant.

 

Le photographe a pignon sur web donc aller jeter un coup d'oeil (clic sur le livre) - parce que là je ne parle que pour combler le vide entre 4 murs : les photos se regardent ! (Elles ne se décrivent pas - ou alors des pros de la description...)

 

L'ensemble photographique "immeuble sous la lumière noire et blanche" est rendu avec style, noble et chic. Or, personnellement, le risque avec le N&B est de rendre cette lumière fade et triste et la ville sans lumière parce que sans couleur.  Et là, le temps semble s'être arrêté : comme si la ville était un rêve poétique et rêveur qu'on pourrait faire... ; il n'y a pas d'époque distinctement visible et pas d'humains : comme si elle était une ville fantôme qu'on voudrait explorer pour trouver son âme perdue...

 

Je n'y adhère pas vraiment parce que l'absence de couleur enlève une partie de l'âme d'une ville, de l'époque et de ses habitants. Dans Tokyo particulièrement : ces néons envahissant les rues rétrogradés en N&B sont-ils toujours aussi attrayant ? cette porte géante peinte en rouge flamboie-t-elle toujours autant ? 

 

Non, non et non. Ou alors ajoutez le gros grain de l'argentique et les bords floutés et cramés des photos du 19ème siècle ! Et l'oreiller où poser la tête, et la brise de l'aventure, et...

 

 

     

   

 

 

Les photos appartiennent à JM Berts.

 

Cet article a été dans le cadre des 10 Jours Japonais :

 

https://static.blog4ever.com/2010/02/386399/artfichier_386399_639123_201203145115936.jpg 

 

jour 6

 

 

 https://static.blog4ever.com/2010/02/386399/artfichier_386399_639121_201203145100123.jpg



25/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres