A la Lueur du Lampadaire !

Eragon ou le Dragon bleu de la saga

Brize et son challenge "pavé de l'été" m'ont fait lire ce que Coccinelle et son défi "Dragon 2012" catégorie "spécial Dragon" n'ont pas réussi... Un comble quand on sait le sujet du roman : un dragon et son Dragonnier en route pour l'aventure !

 

 dragon.jpg

 (C) fanpop.com from Dragarta  

 

Le livre regroupe tout l'archétype du roman de (heroic) fantasy avec ses dragons, ses nains, ses elfes, ses créatures des ténébres dont juste leurs noms sonnent d'un autre vocable. Il est agréable à lire, tout en douceur malgré le rude voyage pour s'échapper à des ennemies, tout en intérêt malgré la pénibilité de l'enseignement, tout en mystère malgré la crainte de l'inconnu et tutti quanti.

 

Donc, pour résumé, nous avons un jeune garçon fermier, Eragon, d'origine inconnu - que je soupçonne d'être de haut par le côté paternel - qui trouve un oeuf de dragon qui finit par naître - c'est Saphira - et bien sûr l'objet de toutes les convoitises : du roi tyran, des camps en guerre, etc...

 

Voilà, c'est l'exercice type qu'un gamin de 15 ans a réussi haut la main a écrire ! Parce que l'intérêt d'Eragon réside là : l'âge de l'auteur à l'écriture (puis l'édition car ça a été assez rapidement.) 

 

Pour ma part, l'action me rappelle le Seigneur des Anneaux dans le voyage que les héros effectuent - et ça me tape un peu quand même sur le système : si marcher fait de ton voyage un récit fantasy, alors je suis le roi de la fantasy. L'enseignement du jeune dragonnier pour acquérir une base de magie me rappelle aussi Star Wars quand Luke Skywalker apprend le contrôle de la Force, et dans le même exercice : la lévitation. Bon, c'est pas du plagiat, juste des rappels de littérature.

 

Il y a quand même eu un instant d'éxcitation, point culminant, lorsque Eragon découvre pour la première fois en provoquant un coup d'éclat magique ! Les détails sont à lire. 

 

Bonne lecture !

 

PS : j'espère que la suite est plus rebondissant en grands actes ! Et, euh, oui, j'aurais dû parler longuement des dragons : je le ferai, oui, c'est promis, une autre fois ici - là le temps me presse, je passe en coup de vent, là.

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2010/02/386399/artfichier_386399_2449128_201307164915712.jpg



04/08/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres