A la Lueur du Lampadaire !

Arc-en-ciel japonais

Saviez-vous que les japonais ne voyaient pas l'arc-en-ciel comme nous ? Pas de la même couleur !

 

Moi, non.

 

Ils ont développé cette couleur arc-en-ciel dans un très précieux papier qui reprend sans un faux accord toutes les nuances !

 

D'abord, il y a bien les 7 couleurs, comme par chez nous. Ensuite, la différence est en la reprise d'une couleur, le jaune, qui est amené à être nuancé : le clair et le foncé. Enfin, l'emplacement est bien distinct du nôtre, d'arc-en-ciel : bleu, vert, orange, rouge, violet, jaune clair, jaune foncé. 

 

Envie de le voir en "vrai" ?

 

Eh bien, la curiosité a parfois du bon : ma soeur s'est chargée de créer de ses petites mimines un extrait d'arc-en-ciel nippon :

 

 

 

Peut-être que l'éclairage du j-peg n'est pas fameux, le violet se change en bleu, je crois ; mais cela donne au moins une petit idée... Aïe ! Quoi, qu'est-ce que j'ai encore fait ? "Tu aurais pu au moins respecter les bonnes nuances couleurs ! Personne ne va réellement voir les couleurs maintenant."

 

Bon bref.

 

Très difficile à créer aussi , ce papier qui promet d'être magnifique ! Bah oui, je dis "promet" car je n'ai pas réussi jusqu'à ce jour à le trouver en commerce, ici !

 

Voilà une ébauche d'explication :

Des plantes servent a la teinture : la racine de guarance pour le rouge, la mauve pour le bleu, l'albizia pour le jaune, l'écorce d'arbousier pour le vert... On les nettoie de leur terre ou de leur poussiere, puis on les hache finement s'il s'agit de racines ou on les découpe grossierement si ce sont des feuilles et enfin on les fait bouillir. On obtient une solution colorée qui teint donc les fibres de bois pour papier, une fois refroidie. Les ustensiles utilisés sont tres naturels : en bois, en terre cuite... Les fibres sont teintes par couleur puis placée dans un tamis ; la, elles sont secouées pour être placées uniformément a la même épaisseur avec l'aide de l'eau. Le travail est tres délicat a ce moment-la car les fibres doivent s'emmêler tout en gardant leur couleur, sans devenir un amas grisâtre. (d'apres le livre Les Dieux Chiens.)

 

Comme quoi, un bon livre sait revenir sur le devant du Salon...

 

Les extraits sont tirés du roman intitulé Les Dieux Chiens et appartiennent à leur auteure (dont j'ai oublié le nom...) et la photo appartient à son photographe (dont j'ai oublié le nom...) uniquement.

 

P.S. : Merci pour le bracelet arc-en-ciel nippon - qui gratte un peu quand même lorsque je le porte. Aïe.

 

Cet article a été dans le cadre des 10 Jours Japonais :

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2010/02/386399/artfichier_386399_639123_201203145115936.jpg 

 

 

 

jour 10

 



29/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres